Ford

Pionnier de l’automobile et entrepreneur avisé aux méthodes révolutionnaires, cela fait plus d’un siècle qu’Henry Ford a fait passer le monde de l’auto de l’artisanat à l’industrie. Inventeur des chaines de montage, il a bouleversé notre mode de vie. A l’image de General Motors, Ford est aujourd’hui l’un des derniers géants de l’automobile US.

● Un jeune pionnier. Fils de fermiers, ainé d’une famille nombreuse, Henry Ford (1863-1947) était l’un de ces passionnés de technologie qui firent basculer le XIXe siècle dans le monde moderne. Il mit au point son premier moteur à vapeur à l’âge de 12 ans. Apprenti mécanicien à Détroit, il devint ingénieur et entra chez Edison, le géant de l’électricité de l’époque.

● Ford Motor Company. En 1896, Henry Ford fabrique un quadricycle, un vélomoteur à 4 roues. Cet engin marque ses débuts dans l’automobile. Trois ans plus tard, il démissionne de chez Edison et en 1903, il crée à Détroit la Ford Motor Company. En 1919, Henry Ford et son fils rachètent l’entreprise à leurs associés. Henry Ford en sera le président jusqu’en 1945, deux ans avant sa mort. Son petit-fils, Henry Ford III lui succèdera.

● Ford T. Auto fiable et pas chère lancée en 1908, le modèle T de Ford a été fabriquée à 16,5 millions d’exemplaires entre 1908 et 1927. Elles étaient quasiment toutes de couleur noire, car c’était la teinte la moins chère. La Ford T fut la première voiture produite à la chaine et n’a connu quasiment aucune évolution en deux décennies. Elle pouvait rouler à 70 km/h, possédait deux vitesses et un moteur de 20 ch.

● Chaîne de montage. Produire plus vite, moins cher et en plus grande quantité que ses concurrents, tel est l’objectif d’Henry Ford. En 1913, son usine de Highlands Park dans le Michigan est équipée de la première chaine de montage au monde. Bientôt une Ford T en sortira toutes les 10 secondes. Ford en produira 2 millions d’exemplaires par an. Elles sont vendues 260 dollars, sous l’équivalent de deux mois de salaire d’un ouvrier de chez Ford.

● Logo. Le fameux ovale sur fond bleu date de 1911, mais il n’a fait son apparition sur les calandres qu’en 1927. Depuis 1976, il orne l’avant de toutes les autos de la marque. La devise d’Henry Ford était « Mettre le monde sur des roues ». Depuis 2012, le slogan de l’entreprise est « Go further », en français « aller de l’avant ». Ce slogan est le même dans le monde entier, ce qui n’était pas le cas auparavant.

● Bordeaux. Les premières Ford sont arrivées en France en 1907 via le port de Bordeaux où accostaient les bateaux transportant l’ancêtre de la Ford T. Avant la Seconde Guerre mondiale, Henry Ford installa une usine à Poissy, où fut produite la Ford Vedette dans les années 50. En 1973, Jacques Chaban-Delmas, Premier Ministre et maire de Bordeaux, usa de son influence après des dirigeants de Ford pour faire revenir la marque en Aquitaine. De là date l’usine de Blanquefort, qui a fermé ses portes en 2018.

● Pick-up. La Ford la plus vendue dans le monde est un pick-up. Le F-Series est apparu en 1948 et continue d’être commercialisé soixante-douze ans après sa naissance. La version Ranger est disponible chez Grand Nord Automobile au meilleur prix du marché. Avec la VW Golf et la Toyota Corolla, le F-Series est l’un des modèles les plus diffusés de l’histoire de l’automobile. Les pick-up ne sont pas prêts de disparaître. Ford a décidé de se concentrer sur ces véhicules, plus rentables, et les SUV et les utilitaires, au détriment des berlines.

● Ford Cosworth. En 1966, Ford s’associe au motoriste Cosworth pour produire un moteur de Formule 1, mais c’est surtout aux 24 Heures du Mans que le partenariat avec Cosworth va porter ses fruits de la manière la plus éclatante. De 1966 à 1969, Ford remporte quatre victoires consécutives dans la Sarthe. La Ford GT40 domine alors la discipline. Un demi-siècle plus tard, en 2019, Ford a fait son retour victorieux aux 24 Heures en remportant la catégorie GTE.

● Focus WRC. Avec la Focus WRC, Ford a été champion du monde des rallyes en 2006 et 2007. Depuis ce doublé, l’Américain n’est plus officiellement engagé en WRC, mais il est représenté par M-Sport, l’écurie britannique de Malcolm Wilson à laquelle la marque apporte son soutien. En 2017 et 2018, Sébastien Ogier a été deux fois titré au volant de la Fiesta WRC de M-Sport, apportant un troisième titre constructeur en 2017.

● Bullitt. Depuis les nombreuses Ford T malmenées par Laurel & Hardy et Buster Keaton jusqu’aux Crown Victoria des policiers nord-américains, Ford a accompagné le développement du cinéma et de la télévision. Sur grand écran, son modèle le plus célèbre est la Mustang de Bullitt. Dans ce film de 1968, avec Steve McQueen au volant dans les rues de San Francisco, la Mustang GT Fastback occupe l’écran pendant une dizaine de minutes pour ce qui reste une des plus mémorables poursuites automobiles du 7e Art. La notoriété cinématographique de la Mustang fait qu’il s’en est écoulé plus de dix millions d’exemplaires dans le monde.

● Déclin. Géant de l’automobile centenaire, Ford connait un déclin régulier qui s’est accentué depuis 2000 avec la montée en puissance des constructeurs asiatiques et la revente des marques européennes qu’il avait acquises (Land Rover, Volvo, Jaguar, Aston-Martin). En 2019, l’Américain n’était plus que le septième constructeur mondial derrière Volkswagen, Toyota, Renault-Nissan, GM, Hyundai et Honda. En 2021, il devrait être dépassé par le groupe issu de la fusion Peugeot-Fiat.