Rétromobile approche

La 45e édition du salon Rétromobile, rendez-vous incontournable pour tous les amateurs passionnés de voitures anciennes, aura lieu du 5 au 9 février à Paris Porte de Versailles. A deux mois de l’événement, les organisateurs ont commencé à dévoiler le programme 2020 avec comme chaque année de l’insolite, de l’inédit et de la nostalgie. De quoi ravir les 132 000 visiteurs (record à battre) attendus en 2020 !

Rétromobile, c’est un salon de 72 000 m2 qui se tient dans les pavillons 1, 2 et 3 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, un lieu qui accueille des événements prestigieux comme le Salon de l’Agriculture ou le Salon du livre. Rétromobile, ce sont plus de 600 exposants qui exposent chaque année près de 1 000 modèles. Depuis quarante-quatre ans, les organisateurs ont présenté au public tout ce qui roule depuis la création de l’automobile et doivent faire preuve d’imagination pour continuer à surprendre des visiteurs toujours plus exigeants.

Cette année, Rétromobile va s’intéresser à un pan méconnu de l’industrie et de l’histoire automobile : les tracteurs agricoles. Grâce à l’aide de collectionneurs et de musées privés, une trentaine d’engins dont certains centenaires seront exposés pendant le salon. On pourra y (re)voir des modèles fabriqués par onze constructeurs historiques comme Peugeot, Renault ou Citroën, mais aussi Ford, Porsche, Lamborghini ou Aston-Martin, dont le créateur David Brown fut un important fabricant d’engins agricoles. Cette exposition inédite et exceptionnelle rassemblera plusieurs pièces rares, dont deux prototypes de tracteurs Citroën Type J de 1946 jamais produits en série et un étonnant Porsche P312 à la carrosserie entièrement carénée (en photo) pour pouvoir passer entre les rangées de caféiers des plantations brésiliennes des années 50.

Chaque année, des démonstrations dynamiques ont lieu pour le plus grand plaisir des visiteurs devant le pavillon 1. Le véhicule le plus insolite de l’édition 2020 qu’il vous sera donné de voir en action devrait être l’AMX13 VCI du Musée des Blindés de Saumur. Dérivé du char AMX13, ce véhicule blindé de transport de troupes fut utilisé de 1957 à 1973 entre autres par l’armée française. Il pouvait transporter dix fantassins et était équipé d’un moteur 8 cylindres à plat de 8000 cm3.

La nostalgie sera également au rendez-vous avec une exposition de sportives mythiques des années 1990. Pour la dixième année consécutive, le magazine spécialisé Youngtimers est partie prenante du salon et fait partager sa passion des modèles cultes. Cette fois-ci, Youngtimers met un coup de projecteur sur dix autos, une par pays, qui ont marqué la fin du XXe siècle. On y redécouvrira l’histoire de la Renault Clio Williams (France), de la BMW M3 GT E36 (Allemagne), de l’Alfa Romeo GTV 3.0 V6 24V Cup (Italie), de la Lotus Elise S1 (Angleterre), de l’Honda Integra Type R (Japon) et de la Chevrolet Corvette ZR-1 (Etats-Unis). Si la Clio Williams a été produite à plus de 12 000 exemplaires entre 1993 et 1996, d’autres modèles ont eu une diffusion plus confidentielle. La M3 GT E36 n’a connu que 356 unités dont dix pour la France. Encore plus rare, il n’y aurait qu’une vingtaine de Corvette ZR1 en circulation dans l’Hexagone.

Traditionnel temps fort de Rétromobile, moment toujours très attendu des collectionneurs, la célèbre vente aux enchères d’Artcurial aura lieu le vendredi 7 février. L’affiche de l’édition 2020 de Rétromobile est un clin d’œil à la vente Artcurial de 2019. Elle représente l’Alfa Romeo 8C, l’une des stars du dernier salon qui a été vendue au prix fabuleux de 17 M€.

 

Infos pratiques

45e Salon Rétromobile (5-9/02/2020)

Parc des expositions de la Porte de Versailles (75015 Paris)

Du mercredi 5 février au dimanche 9 de 10h à 19h, avec nocturnes jusqu’à 22h le mercredi et le vendredi.

Tarifs : 19 € jusqu’au 28 janvier sur Internet http://www.retromobile.fr, puis 23 € (plein tarif) sur place pendant le salon.