Un outsider remporte le rallye du Béthunois

On attendait une confrontation au sommet entre les meilleurs pilotes nordistes. Elle a eu lieu, mais c’est un outsider venu de Lorraine qui a remporté le 42e rallye du Béthunois, dont Grand Nord Automobile était partenaire pour la première fois.

Début septembre, le rallye du Béthunois marque la rentrée des rallymen et des amateurs de sport auto dans le Nord-Pas de Calais. Tous les ans, les meilleurs pilotes de la région se mesurent sur les petites routes autour de Béthune. Ces dix dernières années, le Béthunois bat des records de participation avec près de 200 autos au départ. Cette année ils étaient encore 185. Parmi eux, Stéphane Lefebvre, ex-pilote Citroën en championnat du monde et commentateur sportif sur Canal+.

Au volant d’une Citroën C3 R5 de location, l’enfant du pays faisait figure de grand favori, mais ses espoirs se sont envolés dès les premiers kilomètres, quand sa boite de vitesse s’est bloquée en seconde. Une fois la C3 réparée, Lefebvre a mis les bouchées doubles pour rattraper son retard. Il a remporté 7 des 10 épreuves spéciales au programme du week-end, mais sa remontée fantastique n’a pas été suffisante. Il échoue en troisième position à 12s3 du vainqueur.

En début de rallye, Victorien Heuninck le pilote de Linselles avait épaté tout le monde en prenant la tête de la course au volant d’une Skoda Fabia R5 louée pour l’occasion, mais samedi soir sous la pluie il a perdu le leadership. Il termine second à seulement 7s7 du Lorrain Christophe Wilt (Skoda Fabia R5) qui s’impose à Béthune malgré la concurrence très fournie. Simple outsider, Wilt a été le plus régulier et a connu une course sans histoire. C’est sa première grande victoire en rallye.

En photo : la Skoda Fabia victorieuse de Christophe Wilt. (Photo Nicolas Pillisser)