25H de Spa-Francorchamps, la course la plus longue

Le week-end des 13 et 14 juillet, le célèbre circuit de Spa-Francorchamps dans les Ardennes belges accueille un peloton inhabituel. Imaginez cent-vingt New Beetle qui s’élancent en même temps à l’assaut du Raidillon de l’Eau Rouge, affrontent la courbe de Blanchimont ou déboulent au freinage de la Source. C’est le spectacle gratuit offert par la Fun Cup, la catégorie la plus accessible du sport automobile.

La Fun Cup est une formule monotype née en Belgique en 1997. Le bolide utilisé est la mythique Coccinelle, la populaire New Beetle avec sa bouille ronde. Dans sa version course, la petite Volkswagen est équipée d’un moteur de 2000 cm3 qui affiche 175 cv. Avec ses 800 kg et son châssis tubulaire, c’est le jouet idéal pour s’initier au sport auto à un coût raisonnable. Les créateurs de la Fun Cup l’ont bien compris et c’est cela qui a fait le succès de la formule. Au fil des années, la Fun Cup belge a fait des petits dans une grande partie de l’Europe. Aujourd’hui, s’y côtoient gentlemen drivers, pilotes chevronnés, débutants talentueux, des VIP comme le champion cycliste Tom Boonen ou de simples amateurs qui viennent pour le plaisir disputer de vraies courses d’endurance sans que cela ne leur coûte les yeux de la tête.

Tous les ans au mois de juillet, Spa-Francorchamps accueille l’épreuve-phare de la saison. 600 pilotes venus de toute l’Europe s’y donnent rendez-vous. Les 25 Heures sont la course la plus longue de l’année, le moment tant attendu où les concurrents des championnats belges, français, britanniques et italiens s’affrontent. Victorieuse à Magny-Cours le mois dernier, l’écurie franco-belge M3M dirigée par le Nordiste Jean-Luc Dubois fait partie des favoris. A Francorchamps, M3M engage six autos pour des équipages français, anglais et belges.

Pendant un tour d’horloge, à partir de samedi 16h jusqu’à dimanche 17h, les VW New Beetle vont tourner sur le circuit ardennais où roulent habituellement les monoplaces de la Formule 1 et les berlines du championnat du monde GT. La différence avec les catégories reines n’est pas uniquement sur la piste. La Fun Cup cultive une approche populaire du sport auto. Ainsi pendant les 25 Heures, l’accès au circuit est gratuit*, de façon à permettre aux simples curieux de venir en famille et se joindre aux passionnés pour profiter du spectacle. Mieux encore, pendant une heure avant le départ, les spectateurs ont accès à la piste et peuvent déambuler au milieu des autos sur la grille de départ et se prendre en photo avec les pilotes qui en profitent pour signer des autographes. C’est la seule catégorie à permettre ce genre de chose. Mais la singularité la plus étonnante de la Fun Cup est la présence de passagers dans les voitures de course ! En Belgique c’est autorisé. La Fun Cup accepte les biplaces. Un classement à part leur est consacré. De chanceux ou téméraires spectateurs vivent la course de l’intérieur, assis à côté du pilote, au milieu de la horde sauvage. Sensations fortes garanties !

Si vous n’avez pas l’occasion de venir à Spa pour les 25 Heures, vous pouvez suivre la course de chez vous. Elle est retransmise en direct en streaming sur le web : http://25hours.vwfuncup.eu/

* Invitations à télécharger et à imprimer sur le site www.volkswagen.be/fr/25hvwfuncup.html

Photos : Kronos Events