Dyson constructeur automobile

James Dyson, l’inventeur de l’aspirateur sans sac, s’est lancé un nouveau défi. Depuis 2017, il s’intéresse à l’automobile et présentera l’an prochain son premier véhicule électrique. De quoi rivaliser avec Elon Musk, le patron de Tesla.

James Dyson s’est fait connaitre dans les années 1990 en révolutionnant le monde de l’électroménager. Inventeur d’un aspirateur à séparation cyclonique qui fonctionne sans sac, il a fait fortune en développant et en commercialisant ce concept malgré le scepticisme des autres fabricants. Aujourd’hui Dyson vend trois millions d’aspirateurs par an et a étendu sa gamme de produits en proposant des lave-linge et des séchoirs, sèche-mains et sèche-cheveux au design original et innovant. Fortune faite, James Dyson aurait pu en rester là, mais l’inventeur a préféré chercher un nouveau challenge. Depuis 2004, sa société a produit plus de 50 millions de moteurs électriques ultra puissants qui équipent ses appareils. Son savoir-faire étant désormais reconnu, il était intéressant de le mettre au service de l’automobile.

Il y a deux ans, Dyson a annoncé qu’il se lançait dans la construction d’un véhicule électrique et s’est donné les moyens de ses ambitions. Coût total du projet : 2,2 milliards d’euros. Dyson a investi 200 millions de Livres sterling dans la recherche, a engagé 400 personnes et a installé ses équipes de R&D sur le site d’un ancien aérodrome militaire anglais. Depuis un an, les informations commencent à filtrer dans la presse et l’on suit avec intérêt l’avancée du projet. La marque automobile de Dyson s’appellera Digital Motors et son premier véhicule serait un SUV d’apparence classique. D’autres sources évoquent un 4×4. Ce qui est sûr, c’est que Digital Motors ne cherche pas à faire une voiture de sport comme Tesla ou une citadine comme la Renault Zoe ou la Nissan Leaf.

Le SUV devrait être commercialisé à partir de 2021. Ce véhicule et deux autres en préparation seront fabriqués à Singapour où Dyson emploie déjà 1100 personnes pour fabriquer ses moteurs d’aspirateurs. 300 personnes supplémentaires devraient prochainement rejoindre l’équipe dirigée par un ancien responsable d’Infinity.

Le côté novateur devrait venir des batteries conçues par l’équipe de Digital Motors. Plus résistantes, plus efficaces que celles existantes, ces batteries à électrolyte solide devraient permettre une plus grande autonomie. Ces informations sont à mettre au conditionnel. L’inventeur est très discret sur le sujet, alors que d’autres fabricants travaillent sur des supports équivalents mais sans résultat concret pour l’instant.

En attendant d’en savoir plus, les projets de Dyson font fantasmer les médias comme vous pouvez le voir avec les simulations imaginées par le magazine britannique GQ.

Mise à jour du 17/10/2019 : Début octobre 2019, James Dyson a mis fin à son projet. Sa société ne fabriquera pas de véhicule électrique. L’entrepreneur milliardaire a décidé d’arrêter les frais. Selon lui, la conception d’une automobile électrique n’est pas viable économiquement. Plus de 500 personnes travaillaient sur ce projet. Dyson a cherché à vendre sa division automobile, mais n’a pas trouvé de repreneur.

Dyson-Electric-CarDyson-Car-02

 

Photo : Dyson – Dessins : GQ