Entretien et garantie constructeur

A quelle date faire entretenir votre véhicule ? Rappel des informations à connaitre et des trucs à savoir. Le moindre faux pas peut vous coûter cher.

 

Pensez à faire une visite annuelle. C’est une évidence et pourtant beaucoup l’ignorent. La visite d’entretien de votre véhicule doit avoir lieu à l’échéance kilométrique prévue par le constructeur ou une fois par an si vous n’avez pas parcouru la distance prévue. Même si votre véhicule est resté au garage pendant toute l’année, une visite d’entretien s’impose !

Basez-vous sur la date de mise en circulation. L’échéance de la visite d’entretien annuelle est calculée à partir de la date de première mise en circulation. Si votre véhicule neuf est resté pendant trois mois dans le hall d’exposition de la concession avant que vous en fassiez l’acquisition, la date de mise en circulation indiquée sur la carte grise sert de point de départ à la garantie. Ce détail a son importance. Si vous n’en tenez pas compte, la garantie risque de ne plus s’appliquer.

Respectez le programme d’entretien défini par le constructeur.  Les cas de perte de la garantie constructeur pour non-respect des préconisations sont nombreux. Les marques coréennes comme Kia ou Hyundai sont particulièrement pointilleuses sur ce point. Ainsi un client de Grand Nord, propriétaire d’un Kia, a essuyé un refus de prise en charge par la marque quand son véhicule est tombé en panne de démarreur. En cause, le non-remplacement du filtre à gasoil à la date prévue. Un autre a vécu une mésaventure similaire pour ne pas avoir fait changer son filtre à air dans les délais. Ce retard avait entraîné la casse du turbo. Non couverte par la garantie, la réparation a été à la charge du propriétaire.

Attention à la façon dont vous vous servez de votre véhicule. En cas d’utilisation professionnelle intensive, un programme d’entretien plus poussé s’applique. Exemple : un véhicule qui fait des arrêts et des démarrages fréquents (infirmiers, facteurs) nécessite des révisions deux fois plus fréquentes qu’un véhicule particulier en utilisation normale. Certains constructeurs, notamment les Coréens, prévoient deux types d’utilisation dans leurs contrats de garantie : Utilisation A (normale) ou B (intensive), avec des règles d’entretien différentes.

 

En cas de doute : n’hésitez pas à nous contacter. Notre service après-vente est là pour vous conseiller.