Le Grand Nord en traineau

Avec son nom et son logo qui représente un ours polaire, il était logique que Grand Nord Automobile s’intéresse aux sports nordiques. Cette année, le Team 60° Nord, une équipe de mushers français qui font jeu égal avec les meilleurs spécialistes scandinaves des courses de traineaux, porte les couleurs de l’entreprise et nous fera découvrir cette discipline méconnue.

 

Le Team 60° Nord (latitude du cercle polaire) est une des rares équipes françaises spécialisée dans les courses de chiens de traineaux. L’équipe est composée de deux conducteurs de traineau (les mushers) : Romain Grenier, un ébéniste de 37 ans, originaire du Cantal, vainqueur de l’Amundsen Race 2017 (Suède), et Thibaut Branquart (en photo), un Nordiste de 40 ans, habitant à Lambersart.

Rien ne prédisposait ce réalisateur de documentaires issu d’une famille de journalistes (son père a créé l’hebdomadaire Autrement dit, son frère dirige le magazine Sortir) à s’intéresser aux courses de chiens de traineau. « Comme tout le monde, quand j’étais enfant, j’ai lu Croc blanc de Jack London et j’ai été passionné par les grands espaces enneigés, » explique-t-il. « Ma mère ne voulait pas de chien à la maison. J’ai attendu l’âge de 28 ans pour avoir mon premier chien ! »

Sa rencontre avec l’aventurier Nicolas Vanier a été décisive pour transformer son attirance pour le Grand Nord en véritable passion. « Je l’ai accompagné en Sibérie pendant l’hiver 2005-2006 en tant que photographe sur une expédition de 7000 km entre Moscou et le lac Baïkal. Un périple de quatre mois, par des températures à -60°. » L’expérience étant concluante, Nicolas Vanier lui propose d’intégrer l’équipe organisatrice de la Grande Odyssée, la course de traineaux qu’il a lancée dans les Alpes. C’est là que Thibaut découvre l’univers de la compétition et fait connaissance de Romain Grenier, son futur coéquipier, un des meilleurs mushers français. Ensemble, ils décident de créer le Team 60° Nord pour participer aux grandes courses de la discipline qui ont lieu chaque hiver en Scandinavie. C’est leur cinquième saison au haut niveau.

Thibaut et Romain entrainent seize chiens, des huskys d’Alaska, une race résistante et performante. La plus répandue, elle représente 80% des chiens de compétition. « Hors saison, je les entraîne 4 ou 5 fois par semaine le long du canal de la Deûle. L’hiver nous les envoyons en Norvège où se déroulent la plupart des courses pour qu’ils s’acclimatent. » La saison 2019 a débuté début janvier près de Lillehammer, au centre de la Norvège, avec la Mush Synnfjell, une course de 200 km en trois étapes. Pour sa troisième participation, Thibaut avait décidé de s’inscrire à la version courte de 45 km et d’emmener avec lui son fils aîné Paul-Emile, 10 ans. Pour sa première course avec Papa, Paul-Emile (en photo) termine 4e sur vingt participants.

Les deux courses suivantes se dérouleront en Norvège en février et mars. Thibaut Branquart et Romain Grenier nous les feront vivre sur le blog grandnordauto-magazine.com

 

Prochains rendez-vous avec le Team 60° Nord

4-11 février : Bergebylopet (Varangerbotn, Norvège), course de 650 km à l’extrême nord de la Norvège, près de la frontière russe. Romain Grenier sera aux commandes.

9-13 mars : Finnmarkslopet (Alta, Norvège), course de 550 km au nord de la Norvège. Thibaut Branquart mènera l’attelage.