Un filtre à particules sur les nouveaux moteurs essence

Jusqu’à présent destiné aux moteurs diesel, le filtre à particules commence à équiper certains moteurs à essence. C’est le cas du nouveau bloc 1,3 l TCe de Renault qu’on retrouve sur les Mégane, Scenic et Kadjar, ainsi que sur la Mercedes Classe A et le Dacia Duster. Ce moteur mis au point dans le cadre d’un partenariat entre Daimler et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est produit en Europe et en Chine au rythme d’un million d’exemplaires par an. L’objectif de Renault et de ses partenaires est de fournir une nouvelle génération de moteurs à essence destinés à remplacer les diesels sur le marché des professionnels (entreprises, loueurs).

Adapté aux nouvelles normes anti-pollution, le 1,3 l TCe FAP est à la fois plus puissant et plus performant avec un couple amélioré, tout en étant plus économique. Il est équipé d’une distribution par chaine qui remplace la courroie et est disponible  en trois versions : 115 cv, 140 cv et 160 cv. Les nouveaux Renault Captur en seront bientôt équipés.

Selon les informations diffusées par Renault, les problèmes d’encrassement liés à l’utilisation du filtre à particules auraient été considérablement réduits. Quatre années d’essais ont été nécessaires pour sa mise au point. Dans le même temps, Renault a adopté la technologie AdBlue pour ses moteurs DCI. Peu à peu, les moteurs Blue DCI seront proposés sur les modèles diesel de la marque.

Sources : Renault et http://www.guillaumedarding.fr