Les chiffres hallucinants du marché automobile chinois

En 2018, environ 100 millions de véhicules neufs auront été immatriculés à travers le monde. Ce chiffre devrait augmenter en 2019, grâce essentiellement à deux pays émergents qui n’en finissent pas d’exploser les compteurs : la Chine et l’Inde. A eux deux, ils représentent 60 % de la croissance mondiale.

La Chine représente à elle seule 28 % des nouvelles immatriculations, soit plus de 28 millions de véhicules vendus au cours de l’année 2018. Avec 325 millions de voitures en circulation, la Chine est le premier marché au monde devant les Etats-Unis (l’Inde est 4e). Tous les ans depuis 17 ans, le pays bat ses propres records de ventes, mais ce qui impressionne le plus est sa marge de progression. Le pays compte 1,4 milliards d’habitants. Pour l’instant, seuls 120 sur 1000 d’entre eux possèdent leur propre véhicule. La hausse du niveau de vie et l’émergence de nouvelles classes moyennes signifient que les constructeurs et vendeurs automobiles de Pékin et Canton ont encore de beaux jours devant eux. A titre de comparaison, 600 Européens sur 1000 possèdent une auto. Aux USA, où le marché arrive à saturation, on en est à 800 sur 1000. A comparer également avec le marché indien où seulement 25 personnes sur 1000 ont un véhicule.

Sur le marché de l’électrique, la Chine est également en pointe. Avec 878 000 immatriculations en 2018, elle représente de loin le premier marché mondial. Dans le même temps, moins de 50 000 voitures électriques se sont vendues en France et 264 000 aux Etats-Unis.

Wuling Hongguang

Le marché chinois est largement dominé par des 178 marques locales, quasi-inconnues en Occident, comme Geely, Wuling et Changan. Premier constructeur français, associé au consortium Dongfeng, Peugeot arrive en 27e position avec ses 308, 408 et 4008. Loin derrière le monospace Hongguang de Wuling (en photo), best-seller qui domine le classement depuis une douzaine d’années et est une des cinq voitures les plus vendues dans le monde.

Source : bestsellingcarsblog.com