Marché français à la hausse

Le marché français des véhicules neufs se porte bien, il est à la hausse. Sur les neuf premiers mois de l’année, 1 662 684 voitures particulières ont été immatriculées en France, soit une augmentation de 12,6 % par rapport à la même période en 2017. Les grands gagnants de cette progression sont essentiellement les constructeurs français qui cumulent 57,61 % des parts de marché. Renault est toujours la marque la plus vendue avec 19,23 % (+3,2 %) des voitures neuves immatriculées en 2018. Suivent Peugeot avec 17,72 % (+8,3) et Citroën avec 9,69 % (+4,1). Au pied du podium, Dacia devance VW, Toyota, Ford, Fiat, Nissan et Mercedes. Parmi ces derniers, Fiat est celui qui enregistre la plus forte augmentation (+22,6) par rapport à l’an dernier et se retrouve désormais au niveau de Ford. Dans le même temps, Nissan enregistre un recul (-5,8), tout comme BMW et Audi.

En bas de tableau, on notera que 788 exemplaires de la nouvelle Alpine A110 ont déjà été immatriculés et livrés cette année. L’usine de Dieppe en a produit plus de 1000, mais certaines sont parties directement à l’étranger où les fans de la Berlinette l’attendaient avec impatience.

Dans un autre genre, les chiffres fournis par le Comité des Constructeurs Français de l’Automobile (CCFA) nous informent que Rolls Royce progresse en France avec 14 Rolls vendues cette année contre 8 l’an dernier.