Alerte franchissement de ligne

Afin de prévenir les accidents de la route dus à la baisse de vigilance, aux moments d’inattention ou à l’état de somnolence au volant, plusieurs marques de véhicules ont élaboré des systèmes pour votre sécurité et notamment l ’«alerte au franchissement involontaire de ligne ».

Ce sont des capteurs à infrarouge et des détecteurs placés sous l’avant du véhicule qui repèrent les différences de réflexion lorsqu’ils passent sur les bandes blanches, qu’elles soient continues ou non, et qui alertent le système électronique du véhicule.

 Citroën

Le système d’alerte se met en route lorsque le clignotant n’est pas enclenché. En cas de franchissement de ligne sans clignotant, une alarme sonore se fait entendre et/ou des vibrations se produisent dans le siège du côté du franchissement de ligne (pour les C4 Picasso et Grand C4 Picasso les vibrations se font dans la ceinture du conducteur).

En aucun cas le système n’intervient sur la conduite ; le conducteur reste maître du véhicule.

 Nissan et Infiniti

Le dispositif est similaire. Une caméra reste continuellement fixée sur les marquages au sol. Lors d’un franchissement de ligne, un voyant s’allume sur le tableau de bord. A cela s’ajoute un signal sonore et, lorsque le véhicule se déporte vers la droite, les roues du côté droit freinent pour ramener le véhicule sur la bonne trajectoire (cela vaut aussi pour le côté gauche).

A noter que dans les courbes, le système autorise une marge de manœuvre et ne se déclenche qu’en cas d’écart important.