Eric Delerue arrive en ville

Son SUV Jeep SRT8 de 6,1 L et 430 CV ne passe pas inaperçu à l’atelier de Grand Nord Automobile où il est entretenu. Eric Delerue, le chef étoilé du Cerisier, restaurant de Laventie, aime les voitures puissantes. Ça tombe bien, il va donner un coup d’accélérateur à sa carrière. A la rentrée de septembre, il sera à la tête d’un nouvel établissement gastronomique du Vieux Lille.

Pour l’instant, ce n’est encore qu’un chantier. Sur l’avenue du Peuple Belge, en face du Palais de justice de Lille, un bâtiment de sept étages est en train de sortir de terre. Le panneau de l’architecte Thomas Coldefy présente un croquis de la façade de verre de cet immeuble très attendu. C’est là, aux deux premiers niveaux qu’Eric Delerue, cuisinier détenteur depuis 17 ans d’une étoile au guide Michelin, fera bientôt découvrir sa cuisine à la clientèle de la métropole lilloise.

DELERUE Nouveau resto Lille

Pour les gastronomes avertis, ce ne sera pas une véritable découverte, ils fréquentent depuis longtemps Le Cerisier, maison de maître située près de la gare de Laventie (Pas-de-Calais), où Eric Delerue officie depuis trente-deux ans. En quelques décennies, grâce à sa cuisine de produits de saison, son menu tout poisson et son foie gras poêlé à la cerise, il a fait de cet établissement une référence. Les critiques du guide Michelin ne s’y sont pas trompés, en lui décernant une étoile en 2002, une distinction qu’il a conservée sans discontinuer jusqu’à maintenant. « Je travaille toujours de la même façon. Mais, avec l’attribution de cette étoile, c’est comme si j’étais passé d’un seul coup de la Golf GTI à la Porsche », explique cet amateur de vitesse. « Ce qui semblait exceptionnel dans l’assiette avant l’étoile, est devenu normal depuis. »

DELERUE Plat

La reconnaissance de ses pairs lui a valu une notoriété qui franchit les limites de la région. Ces dernières années, Eric Delerue a souvent été invité dans des festivals de gastronomie à l’étranger. A 54 ans, il a eu envie de changer pour tenter un nouveau challenge. « L’idée me trottait dans la tête depuis quelque temps. J’ai eu une opportunité, la proposition d’un promoteur immobilier d’ouvrir un restaurant gastronomique à Lille, où se trouve 70 % de ma clientèle. »

A Lille, Eric Delerue se retrouvera à la tête de deux établissements situés à la même adresse. Au rez-de-chaussée, une brasserie qui ouvrira ses portes en octobre. A l’étage, un restaurant haut de gamme avec cuisine ouverte, bar et terrasse, qui accueillera ses premiers clients avant les fêtes de fin d’année. Le reste de l’immeuble sera notamment occupé par quatre appartements d’hôtes et un parking souterrain avec ascenseur à voitures.

A Laventie, Le Cerisier a été mis en vente. Il est probable qu’Eric Delerue conservera le nom de l’établissement qui lui a permis de se faire connaître. Son restaurant lillois devrait s’appeler Le Cerisier en ville. Il sera situé au numéro 14 de l’avenue du Peuple Belge, dans le Vieux Lille.

 

 

Signatures des illustrations

Simulation de façade : Coldefy et associés, architectes

Portrait : photo Sophie Stalnikiewicz